Donner ses médicaments de voyage, que faire où aller ?

La question revient souvent, que faire de sa trousse à pharmacie et de certains médicaments quand on revient chez soi ? Les donner, mais où et à qui ?

Une question personnelle

Partir en voyage signifie bien souvent une bonne préparation en amont : cartes, guides, vêtements, chaussures et surtout une bonne trousse de pharmacie. Nous même nous avions déjà donné notre avis sur la bonne trousse de voyage. Mais voilà que faire de cette trousse quand on revient chez soi ?

Si certains produits ont des durées de consommation relativement courtes ou des conditionnements qui empêchent le don. Beaucoup peuvent servir encore et peuvent être très utiles pour certaines populations.

Une initiative du BNH

Le Bangkok National Hospital (BNH) a eu la bonne idée de mettre en place un programme pour récupérer les médicaments non utilisés afin de les redistribuer. En effet, il existe de nombreuses zones géographiques où les structures hospitalières sont déficientes et ne disposent que de peu de moyens.

Le BNH a ainsi disposé à l’entrée de l’établissement des boites où l’on peut déposer les médicaments non utilisés. Il y a aussi une boite pour recueillir des lunettes de vue. On trouve ces boites au rez-de-chaussée zone B.

Cette opération est réalisée conjointement avec le groupe Health and Knowledge. La campagne de don vient d’être lancée mais pour l’instant aucune date de fin n’a été avancée. Pour plus d’infos, contacter le Public Relation Department : 02-686-2700. Ext 1828

Des dons mais pas n’importe quoi

De fait, le packaging est primordial pour réaliser un don qui ne se transforme pas à une forme de délestage donnant une charge de travail supplémentaire à des bénévoles. Un médicament demeure un produit spécifique avec une fonction spécifique avec des risques particuliers.

Pour ce faire plusieurs points sont à respecter :

  • Classer tous les médicaments, ne pas tout donner dans un sac en vrac.
  • Les laisser si possible dans leur emballage d’origine. Dans le cas contraire, laisser la notice avec en l’accrochant avec un élastique ou dans un sac plastique hermétique transparent.
  • Nécessité d’avoir un maximum d’informations sur les molécules (importance de donner la notice même en français).
  • Ne pas donner des médicaments périmés ou avec une date de péremption trop proche
  • Nécessité de bien voir la date de péremption
  • Les tablettes entamées ou endommagées ne sont pas acceptées
  • Les sirops et autres médicaments liquides entamés ne peuvent être donnés

BNH, Convent Road, Khwaeng Silom, Khet Bang Rak, Krung Thep Maha Nakhon 10500

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!