Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Lopburi : les choses à faire et à voir

Lopburi est connu pour ses singes mais la ville possède également un sympathique patrimoine qui mérite le détour. Petit tour d’horizon.

Le musée national Somdet Phra Narai

Sans doute la visite la plus inintéressante. Le National Muséum est un havre de paix, loin des hystériques macaques et coupé de l’agitation de la ville. On y trouve un musée. Logé dans une vieille bâtisse coloniale de trois étages, on y découvre un panorama complet de l’histoire de la région. Ainsi au rez-de-chaussée, on peut découvrir de nombreuses pièces datant de la période préhistorique et dvaravati. Au premier, sont présentés des vestiges et des statues de la période Rattanakosin. Au dernier étage, il s’agit surtout d’objets de vie quotidienne de la population locale, une scénographie tournée sur les aspects ethnologiques de la région.

A côté du musée, on peut se promener dans les vestiges de l’ancien palais palais du roi Narai (Phra Narai Ratchaniwet) tout en profitant du parc… très agréable.

A savoir : Le musée est ouvert du mercredi au dimanche de 9h00 à 16h00. Entrée payante : 150 baht par personne.

La visite des anciens temples khmers

L’un des principaux atouts de Lopburi est que la grande majorité des vestiges se trouvent dans le centre-ville, à quelques dizaines de mètres de la gare. Pas besoin de vélo. Nous mentionnons ici les principaux.

Wat Phra Sri Rattana Maha That

Situé en face de la gare, c’est le temple ou du moins les vestiges les plus intéressantes, pas d’un point du vue architectural, mais surtout car il n’y a pas de singe. On peut visiter, aller et venir entre les différentes bâtisses sans stress. Le Wat date du XIIIème siècle, période post- dvaravati.

A savoir : Entrée payante : 50 baht par personne pour une entrée simple, multi-entrée 150 baht par personne. Ouvert de 8h30 à 16h30.

Wat Nakhon Kosa

Mal conservé, il mérite un petit arrêt. Il s’agit d’un ancien stupa avec le reste de quelques bâtisses. Pour s’y rendre, il suffit de traverser le chemin de fer.

A savoir : Entrée gratuite. Présence de temps en temps de singes.

Phra Kala Shrine

Juste à côté du précédent sur un monticule en plein milieu d’un rond point. Le lieu est divisé en deux partie : au centre le lieu de culte encore en activité, au tour les ruines et autres vestiges qui sont en pleine excavation. C’est symboliquement le coeur de la ville et également un lieu de prière très fréquenté. Au tour du VIème siècle on y venait prier Vishnu, aujourd’hui la bâtisse construite en 1951, abrite une image de Bouddha.

A savoir : Entrée gratuite. Pas de singe (en principe). Ouvert 08h00 à 18h00.

Phra Prang Sam Yod

C’est le lieu de toute les attentions. Deux raisons à cela. La première est que le temple est encore dans un bon état malgré son âge. Construit autour du XIII-XIV siécle, sous le règne du roi Narai, il est d’influence khmere. Le bâtiment avec ses trois prang est un beau témoignage du savoir-faire de l’époque. Mais si le public vient en nombre ce n’est pas trop pour admirer les vestiges, c’est surtout pour observer les singes qui squattent le lieu. Ils sont nombreux. Curieux, fouineurs, parfois bagarreurs, les singes présents laissent une drôle de sensation aux visiteurs. Entre amusement et répulsion, le grand nombre de singe laisse donc un sentiment mitigé. Il faut dire que l’on est plus préoccupé par les singes que par les ruines. Il faut faire attention à son sac, à ses lunettes, casquettes, appareils photos, etc.

On évitera de visiter le temple avec de très jeunes enfants.

A savoir : Entrée payante : 50 baht par personne pour une entrée simple, multi-entrée 150 baht par personne. Ouvert de 8h30 à 16h30.

Le marché de nuit

Ce n’est pas le plus grand marché de nuit de de la ville, mais dès 18h30 un petit nombre d’échoppes s’installent juste à côté de la gare. On peut y manger pour pas cher et profiter des tables disposées non loin de voie ferrée pour siroter un verre. Agréable.

Les environs de Lopburi

La région de Lopburi est également connu pour être la région du tournesol. Des champs entiers de tournesols fleurissent dès le mois de novembre jusqu’à janvier. Lun des endroits les plus propices est la région de Khao Chin Lae. Plusieurs fermes proposent des produits issus de la culture du tournesol.

Autre visite, le lac de Pasak Chonlasit. Une retenue d’eau géante au cœur de la campagne. Le petit plus est qu’une voie ferrée traverse le lac. Depuis la gare de Pasak Jolasid Dam on peut acheter un billet pour 60 baht et se joindre à la foule de touristes thaïs.


Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :