Les pharmacies à Bangkok : les infos pratiques

Les questions relatives à la santé sont primordiales à l’étranger. Petite synthèse des choses à savoir sur les pharmacies en Thaïlande et plus spécifiquement à Bangkok.

  S’il est facile de trouver un bon établissement hospitalier en Thaïlande, il est moins évident de trouver une pharmacie pouvant répondre aux prescriptions données en Europe.

Pharmacies traditionnelles, pharmacies modernes et bric-à-brac paramédical.

Il y a en Thaïlande grosso modo trois types de pharmacie.

La pharmacie traditionnelle :

La première est la pharmacie traditionnelle la plupart du temps tenue par des commerçants chinois. On y trouve aussi bien de l’eau oxygéné que des essences naturelles. C’est aussi là que l’on peut acheter épices ou adjuvants nécessaires aux prescriptions de la médecine traditionnelle chinoise ou ayurvédique. A l’inverse, on ne trouve pas ou du moins le choix est très restreints concernant les produits de la pharmacopée allopathique occidentale.

Le Bric-à-brac paramédical

Tout comme en Europe, le nombre d’enseignes proposant des produits paramédicaux ne cessent de croître. On en trouve un peu partout. Si certains ont un coin pharmacie, il est assez sommaire concernant les produits présentés. On y trouve une base de médicament, mais ils ne répondront pas en général aux prescriptions venant de l’étranger.

Les pharmacies

Là encore, il est nécessaire de faire une différence. Si toutes sont bien achalandées, toutes ne pourront pas prescrire les médicaments que l’on trouve habituellement en Europe. Pour cela, seules quelques pharmacies disposent d’un réseau, d’un stock et surtout d’un personnel compétent. Ces pharmacies ne se trouvent donc pas toujours au coin de la rue … Les 3 lieus/quartiers des pharmacies à Bangkok. Si l’on trouve facilement bon nombre de pharmacies dans la rue ou dans les centres commerciaux, sur Bangkok 3 lieux ou quartiers concentrent les officines qui peuvent répondre facilement à des prescriptions concernant des produits européens. Le lieu : le long de Sukhumvit : la rue accueille un grand nombre de touristes et plusieurs officines se sont donc ‘spécialisées’ dans la demande des étrangers. Cependant, ils répondent essentiellement à des demandes assez basiques. Pour être sûr de trouver la molécule désirée, il est préférable d’aller dans les deux quartiers suivant : Juste à côté de l’entrée principale du Lumpini Parc, sur Rama IV, juste en face de l’hôpital, plusieurs pharmacies se succèdent. Le personnel est efficace et les officines sont très bien achalandées.
Sans doute le lieu central de toutes les pharmacies de l’agglomération de Bangkok, on hésite même à le nommer, la rue des pharmacies. Ici, plusieurs établissements se concentrent les uns sur les autres. C’est dense dans la rue, dans les pharmacies, ça se bouscule mais l’on trouve tout. Ces pharmacies se situent juste à côté du marché Wang Lang Siriraj, en face de l’hôpital Siriraj. Sur la Thanon Wang Lang. Elle jouxte le débarcadère Prannok. On y accède dont très facilement : soit par les bateaux publics, soit par le bac reliant Tha Chang (Le Grand Palais).

Les prescriptions

La question qui revient souvent est : faut-il ou pas une prescription pour acheter le médicament que l’on souhaite. En règle générale, les pharmaciens sont peu regardants surtout si l’on vient avec la boite du produit concerné. Cependant, certains médicaments comme les anti-dépresseurs ou les produits contenant des opiacés nécessitent obligatoirement une prescription. Dans ces cas-là il est nécessaire de se rendre dans un hôpital ou une clinique (qui disposent eux d’une pharmacie) pour s’en faire prescrire.

Petit rappel

Attention, si l'on souhaite se rendre dans un hôpital public, 
il faut demander "government hospital" (=hopital du gouvernement)
et non "public hospital".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.