Les kermesses de quartier en Thaïlande

Il arrive de temps à autre que dans un quartier ou dans une petite ville thaïlandaise soit organisée une kermesse pour quelques jours. Ambiance singulière, jeux parfois surprenants, petit tour dans une de ces fêtes.

Les kermesses de quartier en ThaïlandeLes kermesses, ces petites fêtes que tant d’entre nous ont connu dans leur quartier, leur village ou dans leur école ne sont pas l’apanage du seul continent européen. On trouve ci et là en Thaïlande quelques petites foires très sympathiques qui égaillent pendant une semaine ou deux des aires plutôt calmes et sans attraits.

Les kermesses sont toutes assez similaires : un espace pour la vente de bric et de broc, un autre pour l’alimentaire et enfin toute une zone consacrée aux divertissements.

On trouve de tout dans ces foires, des vêtements pas chers et pas très à la mode mais à un prix défiant toute concurrence, des objets de bric et de broc made in china et surtout des jouets à foison pour les plus petits. Des stands de peluches, là aussi à des prix à faire pâlir n’importe quel doudou !

Niveau nourriture, les stands sont très nombreux tant en sucré qu’en salé : les brochettes (de poulet, de porc et toutes les saucisses recomposées), des nouilles (vertes fluo, jaune), des insectes (grillons, vers, etc.), des fritures (patates, poulets, etc.), des fruits de mers et même des fondues. Du côté du sucré, il y a du choix aussi : des parts de gâteaux à la crème, des muffins à tous les parfums, des sirops, des galettes avec des œufs en neige, des pancakes version birmans, etc.

Les kermesses de quartier en ThaïlandeEnfin les divertissements. Que serait une kermesse sans des jeux ? Ici, les jeux pour enfants et adultes sont nombreux et parfois très surprenants : donner le biberon à des chèvres naines, pêcher des poissons multicolores, peindre des statuettes en plâtre représentant Mickey et d’autres personnages de Disney, pousser ou ramasser des tas de bonbons avec un mini-tractopelle, faire des courses de petites voitures sur un circuit des années 80, etc.

Au milieu de tout ça les manèges. Pas le dernier cri, mais des manèges datant d’un temps que les moins de 45 ans ne peuvent pas connaître, avec des trampolines et surtout la grande roue avec ses néons de couleurs attirant toutes les attentions !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’extrême bout de la place, une scène attire des groupes locaux interprétant aussi bien des morceaux connus de pop anglaise suffocante ou des champs plus locaux qui laissent souvent le nouveau venu pantois devant les chorégraphies post-Béjart proposées !

Dans tous les cas, ce qu’il y a de commun dans toutes les kermesses du monde, c’est cette envie de faire une belle petite animation avec peu et en privilégiant surtout la bonne humeur pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.