Le temple, la date, le dieu. Découverte du Chao Kuan Oo

Le temple, la date, le dieu ou comment faire un lien entre le temple Chao Kuan Oo, le 8 aout et un dieu : Guan Di. En effet quels liens peuvent unir un petit temple coincé dans une ruelle de China Town et tous ces éléments ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chao Kuan Oo est un sanctuaire taoïste faisant quelques mètres carrés en plein cœur du quartier chinois. De l’extérieur, rien ne le distingue des autres temples. Une fois à l’intérieur on est surpris par le monde présent. Le flux est continu.

Un cheval au coeur du temple

Tous les visiteurs viennent ici prier autour d’un hôtel quelque peu surprenant : un cheval doré. Devant lui est déposée une grande quantité de légumes, où la salade semble avoir une place hégémonique. Quelques choux, carottes mais le vert de la salade domine toutes les autres couleurs. La tête du cheval semble brouter ces offrandes, les gens sont généreux tant en ex-voto et qu’en encens. Ils sont allumés par paquet entier. Un préposé vient régulièrement en enlever afin de laisser la place aux nouveaux. Il les trempe dans un sceau qui prend peu à peu une couleur rougeâtre. La fumée est omniprésente, formant une brume parfumée, légèrement âpre et blanchissant la lumière de la pièce.

Ce cheval sacré est censé porter chance ou – comme le dirait les anthropologues – celui qui vous porte vers la chance. Cette question de la chance est omniprésente dans la culture chinoise. Or, en chinois le terme signifiant fortune, chance, succès se dit « En pinyin fa », qui est très proche de la prononciation du chiffre 8 « En pinyin ba ». Ce qui s’avère être une homonymie proche ou du moins une prononciation voisine est à l’origine des fameux numéros porte-bonheur. Le 8 est un chiffre qui amène la chance.

Le 8 chiffre porte-bonheur

Or le 8 aout dernier (le 8ème jour du 8ème mois de l’année : double 8, double chance) correspondait également, à la fête de la naissance d’un personnage clef de la mythologie chinoise : Guan Di. Mortel élevé en tant que Dieu au XVIème siècle, il est considéré comme une divinité chassant les mauvais esprits, celle qui apporte la malchance, mais aussi pour avoir la capacité de voir l’avenir.

On comprendra alors pourquoi, le 8 août dernier, toute la communauté chinoise s’est réunie autour du temple Chao Kuan Oo pour y fêter Guan Di. Tout était réuni pour attirer la chance : le temple, la date, le dieu.

A proximité du temple, on pouvait également voir, un grand nombre de vendeurs de tickets de loterie…

Informations sur le temple Chao Kuan Oo :

  • Adresse du temple Chao Kuan Oo : à l’angle de la soi Itsaranuphap et soi Wanit 1
  • Heures d’ouverture : 6h00 à 17h00

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.