Le Memorial Bridge, du pont levant au pont rivé

Le Memorial Bridge ou le pont Phra Buddha Yofda est l’un des plus vieux ponts de la capitale thaïlandaise. Il fait tellement partie du paysage qu’on en oublie sa présence et pourtant, comme souvent, derrière une banale construction se cache un petit récit de vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Memorial Bridge est une honorable construction des années 30. Construit pour faciliter la communication entre le quartier Thomburi et Phra Nakhon, il a été, à l’origine, un des tous premiers ponts levants d’Asie. Reposant sur un savoir-faire britannique, il a été inauguré en 1936 pour fêter les 150 de la création de Bangkok par la dynastie des Chakri – l’actuelle famille royale. Le Memorial Bridge matérialise et  symbolise ce passage de l’ancienne capitale – du côté de Thomburi – à la nouvelle voulue par la famille royale.

Il a fallu 7ans de travaux pour construire ce mastodonte de 678 mètres de long. Au départ, on avait prévu un pont levant afin de faciliter le passage des bateaux, mais rapidement on se rendit compte que les gros chalutiers étaient limités par le tirant d’eau. Le Chao Phraya est un fleuve capricieux en raison de la mer toute proche, mais aussi des nombreux affluents qui le longent.

Du coup, très rapidement le pont au levant est devenu fixe. Les autorités lui supprimant tout le mécanisme de levage. Il est maintenant bien rivé et rien ne semble le perturber. Même pas les guerres. En effet, lors de la Seconde Guerre Mondiale, les Alliés le prirent pour cible afin de perturber au maximum l’organisation de l’envahisseur japonais. Les bombes tombèrent quelques centaines de mètres plus loin, sur la rive de Thomburi, où la gare fût totalement rasée… ainsi que de nombreux bâtiments royaux datant de la période faste de cette ancienne capitale.

Aujourd’hui le Memorial Bridge est un axe toujours aussi important pour la circulation, mais pas seulement. En effet, le pont levant, à la nuit tombée, se transforme en lieu de rencontre, ses longues traverses servent alors de banc public, où les jeunes bangkois-es aiment s’assoir pour discuter et contempler les rives éclairées …

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *