L’aéroport de Mandalay

L’aéroport de Mandalay est une construction bien étrange.Construit en l’honneur de la grandeur du pays, il est plus proche d’une coquille vide que d’un aéroport international.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un aéroport international

Tout comme n’importe quel aéroport, il voit défiler un bon nombre de voyageurs en partance ou arrivant de quelques villes de Thaïlande ou de Birmanie. En soi c’est un bâtiment qui a une fonction claire et nette, celui de prendre en charge des passagers et le fret aérien.

Les architectes ont d’ailleurs pris un soin particulier à donner une certaine envergure à l’ensemble. Ils ont respecté l’usage de ne prendre que des matériaux nobles, de soigner les courbes et donner un certain caractère à ce représentant de l’état nation… mais il y a quand même un petit inconvénient : c’est une coquille vide.

De l’espace et du vide

On est frappé par la grandeur du bâtiment, par le nombre de coins, de recoins, de pièces, de couloirs vides. Il n’y a rien. Ici était prévu, un café, on y voit une chaise, quelques restes de repas d’un ouvrier et rien d’autre. Là, on aurait pu s’attendre à un commerce d’une grande marque ou tout simplement un lieu où les voyageurs auraient pu se reposer en toute quiétude, mais là aussi rien, si n’est poussière.

Il y a évidemment quelques sièges pour accueillir les voyageurs en transit, mais juste le nécessaire. Il y a aussi un café, là aussi juste le nécessaire, pour les toilettes il en est de même, juste le nécessaire. En soi ce n’est pas très dérangeant, mais faut-il le savoir!

Patience et ennuie

En effet, l’attente peut être longue pour embarquer.
La majorité des visiteurs ont comme compagnie de voyage Airasia. Ils peuvent ainsi profiter de la gratuité de la navette de l’avionneur qui ne fait le trajet qu’une fois par jour pour l’aéroport. Du coup, les voyageurs arrivent en avance et avec une belle marge avant d’embarquer. L’attente peut alors commencer, les déambulations, les observations des agents et autres manutentionnaires de l’aéroport peuvent débuter…

Commet se rendre à l’aéroport de Mandalay

En ce qui concerne la navette d’Airasia, elle ne peut être empruntée que par les passagers de la compagnie. Si c’est le cas, il vaut mieux l’emprunter car la distance oblige à dépenser une petite fortune en taxi. L’aéroport est à plusieurs kilomètres du centre et s’y rendre demande du temps (minimum ¾ d’heure).
Quelques informations relatives à la navette :

  • Du centre-ville – bureau Airasia situé au 79ème Street entre la 26ème et 27ème – à l’aéroport, le bus part à 09h15 (y être 15 à 20 mn plutôt).
  • De l’aéroport au centre-ville (au bureau d’Airasia), 2 bus par jour. Le premier part à 12h45, le second à 13h00. Chacun d’eux s’arrêtent à la gare routière et non de la gare ferroviaire. Attention : pour emprunter la navette, le voyageur doit se présenter 10 mn avant le départ directement au bus avec son passeport et la carte d’embarquement (ou du moins une preuve de son trajet en avion).
  • Bureau d’Airasia 09 42 111 7111

Pour des informations relatives à l’aéroport de Yangon voir ce post : ici

Tagged under

2 Comments

  1. Leroux Reply

    Bonjour
    Je pars fin janvier en Birmanie, et j’arriverai par Mandalay.
    Les avis sont partagés sur Mandalay et pas toujours enthousiastes.
    Sur votre blog il y a pas mal de sites à voir.
    Faut-il rester 3 ou 4 jours pour les visiter?
    Merci pour votre réponse.

    1. admin Reply

      Bonjour
      Il est vrai que Mandalay provoque des sentiments ambivalents. Cependant c’est une ville à découvrir qui mérite quelques jours … tout dépend du nombre de jours où vous restez au Myanmar. L’autre paramètre a prendre en compte est qu’il s’agit d’une ville parfois assez stressante pour les nouveaux arrivants. 3 jours semblent un minimum, le temps de découvrir et de s’acclimater. Plus, cela dépend de vos envies, de votre énergie et du plaisir ou non à découvrir cette ville. Mais c’est vrai il y a beaucoup à faire !
      Merci de nous lire et vous souhaitons un bon voyage
      Tout l’équipe de THéo COurant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!