La maison de Jim Thompson

Classique de chez classique, un des musts à voir sur Bangkok, la maison de Jim Thompson est une institution en Thaïlande.

La maison de Jim Thompson

Il est vrai que la demeure est pleine de charme, remarquable par son mélange entre tradition thaïe et touches savamment dosées de matériaux novateurs et de modifications opportunes. A cela s’ajoute un petit jardin d’une très belle esthétique. Il est composé d’un assemblage de végétaux très dense, mais qui laisse suffisamment la place aux orchidées afin de donner quelques touches de couleurs dans ces multiples verts.

La maison ou plutôt l’ensemble des 6 bâtiments sont en tek et sont représentatifs des demeures traditionnelles thaïes tels que l’on en trouvait il y a plus de 200 ans. Elles ont en fait été achetées pour certaines dans la région d’Ayutthaya et d’autres dans le nord du pays. Après leur démontage, elles furent toute regroupées sur le terrain acquis par Jim Thompson au bord d’un khlong en 1959. Construite sur pilotis, avec des tuiles traditionnelles, la maison a dans son sein de nombreuses pièces artisanales de toutes beautés et une collection d’objets d’art tels que porcelaines, statues et autres teintures.

Le succès et la renommée de Jim Thompson sont surtout le résultat de son investissement dans l’artisanat de la soie thaïe tissée à la main. Alors qu’en 1950, l’industrie du textile s’industrialise en Europe et aux États-Unis, Jim Thompson fait le pari de relancer cette production manuelle tout en y ajoutant son regard et son talent de coloriste et de dessinateur. De par son action, il a relancé une activité moribonde et a participé au développement d’une idée jusqu’alors peu importante en Thaïlande : le patrimoine.

Le personnage est lui-même intéressant, beaucoup de zones d’ombre entoure son succès, ses amitiés, ses amours et surtout sa disparition. Parti en 1967, en week-end, chez des amis en Malaisie, il disparaît. Aucune trace, aucune preuve d’assassinat, d’accident, d’enlèvement, bref aucun témoignage n’a permis de comprendre ce qui lui est arrivé. Le mystère demeure, les rumeurs aussi, mais reste sa demeure qui est maintenant un musée et l’emblème d’une industrie fort rentable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Informations :

  • Ouvert tous les jours de 9h00 à 18h00
  • Adresse : 6 soi Kasemsan 2, Rama 1 Road, non loin de la sortie du BTS National Stadium. Un tuk-tuk fait la liaison entre Rama 1 et la maison.
  • Entrée: 100 bahts pour les adultes, 50 bahts pour les moins de 25 ans et les étudiants sous présentation d’une carte.
  • La visite du jardin se fait seul, par contre, la découverte de la maison se fait obligatoirement avec un guide et en groupe (pas le choix…). Visites en anglais, en français, japonais, chinois et en thaïlandais.
  • Pas de photo à l’intérieur.
  • Possibilité de se restaurer.
  • Centrer
    Circulation
    A vélo
    Transports

La maison de Jim Thompson

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.