Koh Sichang et la plage ! (épisode 2)

Koh Sichang s’écarte vraiment des canons habituels des îles : sable blanc, cocotiers, grandes plages et criques se succédant les unes après les autres… et bien pas à Koh Sichang ! A Koh Sichang il y a une seule et unique plage : Hhat Tham Phang

Koh Sichang et la plage ! (épisode 2)

Quand on dit île, on s’attend en principe à trouver des espaces ouverts en quantité, laissant le visiteur perplexe quant au choix de son lieu de farniente, de bronzette et de baignade. A Koh Sichang, le voyageur n’a pas besoin de se questionner pendant des heures, de calculer le temps pour s’y rendre et de savoir l’accessibilité de sa destination. Non, Koh Sichang facilite ce genre de dilemme, puisqu’il y a qu’une et une seule plage. Mais quelle plage pourrait-on dire ! Calmons nous tout de suite, la plage n’est pas en soi géniale, mais de par l’ambiance et son fonctionnement, elle demeure somme toute assez singulière et un bel objectif.

Koh Sichang et la plage ! (épisode 2)

A l’opposé du port, la plage de Hat Tham Phang est en fait une large crique. Longue d’une centaine de mètres et large d’une cinquantaine de mètres, elle est essentiellement occupée par des parasols de 3 ou 4 restaurants. Cette plage-terrasse laisse donc une bande de sable assez sommaire mais qui convient largement pour les quelques téméraires qui veulent étendre leur serviette.

En fait, la plage est assez calme dans la journée, et voit débarquer une foule de baigneur vers 16h30, quand le soleil se fait plus doux. En effet, l’essentiel des visiteurs est thaï et la culture du bronzage n’est pas en soi revendiquée. On vient surtout à la plage pour manger quelques calamars, boire des bières et surtout passer du bon temps. En famille, entre copains et copines de classe, entre collègues, on va à la plage pour faire la fête ou profiter tout simplement du cadre.

Koh Sichang et la plage ! (épisode 2)

Tous viennent batifoler dans une eau chaude, assez claire, et jouer avec les énormes bouées que l’on peut louer directement sur la plage. Pas de jet ski, pas de hors-bord, pas de grandes attractions. La bouée symbolise bien l’ambiance et les intentions des visiteurs, jouer simplement, se laisser bercer par les vagues, être dans une ambiance relaxante sans vouloir jouer les cadors de la plage.

Le clou de la journée est évidement quand le soleil se couche, pile devant la plage, assis dans une chaise longue, on contemple, on commente, on se dit qu’après tout qu’elle n’est pas si mal cette plage !

Koh Sichang et la plage ! (épisode 2)

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!