Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Koh Phangan : les must à faire et à voir

Kho Phangan est connue pour ses fêtes de la pleine lune, mais l’île possède d’autres atouts. Voici 6 must à découvrir ou à faire.

1. Les cascades

Un peu d’eau douce. En raison de son relief quelque peu accidenté, plusieurs cascades, plus ou moins grosses, viennent nourrir les petits cours d’eau parsemant l’île. Leur taille varie évidement en fonction des précipitations. Évidemment à la saison des pluies – de septembre à début janvier – le débit est beaucoup plus important.

La cascade la plus spectaculaire demeure Phaeng Noi Waterfall dans le Parc National de Thansadet de Koh phangan. Elle se situe au cœur de l’ile. Pour s’y rendre c’est assez facile en moto ou en voiture, la route est sans aucune difficulté majeure. Des songthaew y vont mais le coût est assez onéreux.

Infos : le parking est payant mais l’entrée au Parc National est gratuite.

En suivant directement le petit cours d’eau, on arrive directement à l’intersection de deux cours d’eau. C’est ici que l’on peut voir la fameuse Phaeng Noi Waterfall. Ensuite, il est possible de monter le long d’un sentier. On peut ainsi aller découvrir le point de vue ou d’autres petites cascades telles que la Than Song Praeng ou la Than Nam Rak water fall. Les distances ne sont pas grandes, mais la montée est raide. Il est préférable d’arriver deux heures avant la fermeture pour en profiter.

Attention aux horaires : 08h00 – 16h00. Prendre des chaussures adéquates. Il est possible de se baigner.

2. Le village de pêcheurs

C’est sans doute le lieu le plus paisible de l’île. Une petite communauté semble avoir tenu tête aux promoteurs. Ici pas de grands ensembles, pas de resort, on est dans une ambiance de village. Au-delà de la plage qui est idéale pour se baigner en toute sécurité pour les enfants, le must est ici d’aller au restaurant pour profiter de poisson frais. Il y a plusieurs petites gargotes autour du port. Leur prix est doux et leur cuisine parfaite pour les amateurs de poissons grillés, mariné, etc. Bref, on repart de là plein d’Oméga 3 …

3. La rando à Khao Ra

Khao Ra est le point culminant de l’île. Haute de 627 mètres, cette petite montagne se mérite. Non pas que le dénivelé soit important, mais c’est surtout la chaleur, l’humidité (selon la saison) et le terrain accidenté qui rendent l’ascension difficile. Dans tous les cas, cela vaut le coup : vue imprenable sur la grande bais de Chaokhlum, découverte de papillons aussi gros que beaux et surtout c’est l’occasion de marcher dans une végétation luxuriante. 

Attention :

  • la montée ne se fait pas en tong ! Ni en maillot (pas pour des raisons liées à la pudeur, mais pour éviter de servir de garde mangé aux insectes qui attendent leur casse-croute toute la journée… surtout en saison des pluies).
  • prévoir de l’eau suffisamment.
  • La montée dure approximativement 2 heures. Un peu moins pour la descente.

4. Les plages

Qui dit île, dit plages. Koh Phangan en possède quelques unes assez sympa. 3 sortes du lot. Pour chacune c’est un peu le même slogan : buller sur du sable fin à l’ombre de cocotier/palmiers, attraper son masque de temps en temps pour aller jeter un coup d’œil à l’aquarium qui est juste devant nos pieds… :

  • La plage au nord de l’île Haad Khom
  • A l’est : Ao Thong Nai Pan Noi et juste en dessous Ao Thong Nai Pan Yai

5. Koh Ma

Cette île ou presqu’île est, selon la saison et les marées, reliée à Koh Phangan par un long filet de sable. Sa situation et son isolement (assez sommaire) lui permet d’être préservée des grands projets immobiliers. Par contre tout autour, plusieurs Resort sont sorties de terre depuis quelques années…

Pour aller sur Koh Ma, on peut s’y rendre à pied depuis la plage de Mae Haad ou en louant des canoës. L’île est idéale pour la plongée en masque et tuba grâce à des fonds assez riches car elle est entourée de récifs.

Attention : La visibilité est également dépendante de la météo (en saison des pluies, il est fréquent que celle-ci soit limitée). Il y a un club de plongée situé non loin de là où l’on peut s’initier ou passer les échelons du Padi.

Sur l’île, un petit sentier permet d’accéder au point culminant de l’île.

6. Faire de la plongée

Plusieurs sites pour la plongée sont à découvrir sur l’île. Que ce soit en masque et tuba ou en bouteille, les amateurs de vie marines auront de multiples possibilités.

La très grande majorité des spots et des clubs nautiques se situent au Nord-Ouest de l’île (du côté de Kho Ma). En masque et tuba, en autonome ou en groupe (avec une personne normalement habilitée à encadrer l’activité), les plages de :

  • Ao Chao Phao
  • Had Yao
  • Les deux petites plages Had Kruad et Had Salad
  • Autour de Koh Ma Had Mae Had et Had Thong Lang
  • Had Khom

sont parfaites pour des plongées découvertes ou en bouteille. Cependant, les clubs préfèrent bien souvent se rendre dans sites avec des hauts fonds tels que Koh Ma Koh Kong Nul,  Koh Kong Yai. Ces plongées sont réservées aux initiés ayant quelques échelons.

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :