Une île Thaïlandaise, Little Koh Chang

Le nombre d’îles thaïlandaises est conséquent. Entre le Golf de Thaïlande et la mer Andaman, le choix est large. Entre eau cristalline, plages de sable blanc, cocotier, toutes participent au cliché de l’île paradisiaque. En fait pour le voyageur ou l’expatrié, il est parfois difficile de faire un choix. Cependant Little koh Chang présente de nombreux avantages qui en font une destination de choix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

les atouts de little Koh Chang

Ce n’est sans doute pas la plus belle, mais elle a sans aucun doute de nombreux atouts. Cependant, la première chose à savoir et à retenir c’est qu’en Thaïlande, il y a deux Koh Chang (le terme « koh » signifiant île). La principale qui se trouve face à Trat dans le golf de Siam et la petite située dans la mer d’Andaman, juste en face de Ranong au sud de la Thaïlande.

Little Ko Chang est une île d’une petite superficie (elle se traverse en 1h de marche), avec un relief accidenté offrant de nombreux refuges pour une flore variée et dont profite une riche variété d’oiseaux. C’est donc un bel endroit pour les passionnées d’ornithologie.

L’île est dans son ensemble très calme, idéale pour les personnes voulant se ressourcer dans une ambiance sereine.

Pas de grande discothèque, pas de bar vous crevant les tympans avec du mauvais son, pas de klaxons, pas de meute de chiens et peu, voire pas, de coq vous réveillant à 3 h du matin. Ici vous pourrez vous coucher tôt, vous en dormir tout en écoutant le son délicat des vagues. Une des caractéristiques de l’île est que l’électricité n’est disponible que de 18h00 à 22h00.

que faire à little Koh Chang ?

En journée, vous pouvez profiter des plages. Ce ne sont pas les plus belles de Thaïlande, le sable n’est pas blanc, mais plutôt foncé en raison de son passé volcanique. Ce n’est pas non plus un haut lieu de la plongée sous-marine, quelques poissons viennent quand même vous titillez les pieds de temps à autre. Mais qu’importe, ici, c’est le sentiment d’insularité qui est le plus fort, il y a comme un petit côté Robinson. Pas de route, que des sentiers, pas d’aéroport uniquement la mer comme moyen d’accès et de circulation.

Bulles et Balades

Faire des bulles dans le hamac, enchaîner les siestes et les baignades entrecouper de banana shake peut être aussi ennuyeux…. Mais pas de panique, au-delà de la lecture assidu d’un roman, il est possible de louer un canoë ou un paddleboard. Il est également facile de trouver en location des masques et tubas.

Enfin pour les plus curieux, il est possible de faire quelques petites balades et de faire le tour de l’île en bateau.

Tagged under

3 Comments

  1. fabien Reply

    en lisant ce post , vous citez un plat dont j ai raffolé lors de mes aventures thailandaise , les no-name c est vraiment succulent , a quand un post sur la cuisine ?

    1. admin Reply

      Merci Fabien, les no-name… de vrais madeleines! Bonne suggestion, un membre de la team s’est proposé pour se rendre sur une île afin de revenir avec toutes les informations nécessaires (peut-être la recette et quelques explications étymologiques)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.