Idée de balade autour de 3 Wat – épisode 11 – et autres distractions

Wat Mongkrut

Idée de balade autour de 3 Wat – épisode 11 – et autres distractions

Le patrimoine religieux de Bangkok est d’une grande richesse. Certains quartiers possèdent une grande quantité de Wat, plus ou moins intéressants, plus ou moins beaux. Habituellement, nous avons l’habitude de nous attarder sur un Wat afin de prendre le temps de le présenter. Dans ce post cela ne sera pas tant les Wat qui nous importeront que leurs complémentarités et la balade que cela suppose pour aller les découvrir.

3 Wat : Wat Noranartsoontarikaram (Noranart), Wat Makutkasatriyaran (Mongkrut), Wat Sommanatwiharn (Sommanat), très proches les uns des autres qui sont cependant très distincts.

En partant de l’embarcadère Thewet sur les bords du Chao Phraya, on tombe très rapidement sur le Wat Noranart. Ce n’est pas un grand temple, ce n’est pas le plus grand mais il dispose cependant d’un chedi et d’une salle principale ornée de quelques belles fresques. Des 3 c’est le plus simple et pourtant les fidèles viennent toute la journée prier ou faire quelques offrandes.
Non loin des grands axes, il profite du calme ambiant. Une fois à l’extérieur, tout le long de la rue, se trouve un grand nombre de fleuristes très bien achalandés. Un vrai régal pour les yeux. Un peu en avant, plusieurs poissonniers entassent dans des nasses de couleurs différents poissons, anguilles et autres bestioles marines … pas très ragoûtants. !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En suivant le canal et en restant sur le trottoir de droite, vous pouvez poursuivre la route vers le Wat Mongkrut sur la Krung Kasem Road. En continuant pendant 10 mn votre route, on aperçoit rapidement la pointe de son Chedi blanc. Le temple est beaucoup plus conséquent que le premier. D’un autre standing aussi, la salle principale (bot) est décorée finement et de là, on peut accéder à la cours donnant sur le Chedi. Il faut faire le tour du Wat car sur le côté se trouve tout un jeu de sculptures dépeignant plusieurs scènes de la vie de Bouddha. Juste devant le Wat se trouve un minuscule parc, où l’on peut se poser quelques instants avant d’aller rejoindre le dernier Wat de notre balade.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

400 mètres plus tard, nous voilà au Wat Sommanatwiharn (Sommanat), là encore, le Wat est reconnaissable de loin avec son stupa doré. Bien plus fin et plus haut que le précédent, ce Chedi est imposant. Le Wat est également d’une autre catégorie, car nous tombons là dans le Wat de classe royale. Plus ancien, construit en 1853, sous le règne de Rama IV, ce Wat possède une superbe Ubosot ou salle d’ordination qui sert encore lors de grandes cérémonies. La porte principale, les fenêtres sont décorées de fleurs d’hibiscus en stuc doré. On peut reconnaitre ci et là des décorations d’inspiration chinoise comme pour la tour contenant les cloches et les tambours. Il est des trois Wat le plus fin, le plus noble. Pour plus d’informations voir ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En sortant de ce dernier Wat, en revenant sur ces pas, on peut prendre à gauche sur la Ratchadamnoen Nok Road afin de passer devant le Ratchadamnoen Boxing Stadium (voir ici ). Au bout de l’avenue, on tombe sur la Forteresse Phrarakan, vielle bâtisse militaire que l’on peut visiter. Juste à côté le canal, le khlong qui vous permet soit de rejoindre le Chao Phraya soit d’aller vers Center Pier en bateau. Si la force est encore avec vous et surtout l’envie alors le Golden Mount est juste à côté tout comme le Wat Sraket (Saket voir ici).

Tagged under

2 Comments

  1. fluteau Reply

    simplement merci, pour vos délicieuses balades
    moi qui suis pré retraité, je n’ai plus qu’à me laisser porter par………………….vos promenades
    très cordialement,
    olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.