Les hébergements- – Hôtels et Guesthouses – au Myanmar

Le Myanmar est devenu une destination prisée. L’hébergement – hôtels ou guesthouses – nécessite une attention particulière pour les voyageurs. Petit tour d’horizon.

Un tourisme conquérant

Le tourisme se développe de manière exponentielle depuis quelques années au Myanmar. Avec le début de processus de démocratisation lancé depuis une décennie, le tourisme est devenu un maillon important de l’économie Birmane.

Il est loin le temps où les voyageurs étaient confinés à quelques hôtels et à devoir payer avec une monnaie uniquement faite pour eux.

Mais les choses ont bien changé. Le Myanmar n’est plus réservé à une petite élite, elle est maintenant une destination très prisée. Du coup, certaines zones touristiques sont victimes de leur succès. Bagan, le lac Inle, Yangon, ..

La haute saison et ses inconvénients

La principale conséquence en haute saison est le manque de place dans les hôtels. Les hôtels ou guesthouses de bon rapport qualité-prix marquent alors rapidement complets pour plusieurs semaines. Du coup, pour les voyageurs la seule solution est de se rabattre soit sur des hôtels haut de gamme donc avec des prix élevés, soit sur des guesthouses avec de piètres prestations.

Les constructions d’hôtels et de guesthouses ne cessent de croître mais elles n’arrivent pas à suivre le rythme et l’engouement des touristes pour ces régions.

On comprend facilement que la réservation n’est pas chose inutile en haute saison si l’on veut s’éviter quelques déconvenues ou stress inutiles.

Des hôtels et des guesthouses neuves mais …

Si le nombre d’hôtels ne cesse de grandir, on peut aussi remarquer que la qualité des prestations ou des services offerts souffrent de la comparaison avec la Thaïlande voisine. Au Myanmar, on peut déplorer deux écueils récurrents :

  • Les prestations en demi-teinte
  • Les variations de prix selon la saison mais aussi de votre origine.

En effet, l’exemple des hôtels de Kawtoung au sud du Myanmar est assez parlant. Nombre d’hôtels proposent deux tarifs : un tarif élevé pour ceux et celles qui viennent du Nord, c’est-à-dire du Myanmar et un tarif discount pour ceux et celles qui arrivent de Thaïlande !!

Il est donc là aussi recommandé soit de réserver en téléphonant ou en passant par un organisme spécialisé. Cela va de soi que plus un hôtel est référencé dans un guide, plus il a de chance d’être complet. Donc une fois sur place, faire le tour des hôtels peut être aussi une bonne solution.

Les prix des hôtels et des guesthouses

Si l’on arrive directement d’Europe ou d’un pays extérieur à l’Asie du Sud-Est, on ne tiquera pas sur le prix des chambres. Mais pour ceux et celles qui arrivent des pays voisins, notamment la Thaïlande, la différence est notable. Il est donc conseillé de revoir le budget nuitée si l’on veut rester dans un standing proche du pays du sourire.

Là aussi, les prix varient également. Ne pas être offusqué si l’hôtel ou la guesthouse fait une augmentation significative aux voyageurs étrangers. Il y a là une préférence nationale faisant que les birmans paieront une chambre bien moins chères que les étrangers.

Pour éviter les surprises on peut toujours réserver ou le prendre avec philosophie et se dire qu’il y a toujours une solution pour dormir en Asie (quel que soit le prix ou le confort !)

 

error: Content is protected !!