De la présence chrétienne à Bangkok : L’église Kalawar

De la présence chrétienne à Bangkok : L'église Kalawar

Si la Thaïlande aime rappeler à ses visiteurs et à ses voisins qu’elle n’a jamais été colonisée, elle n’a jamais pour autant fermé ses frontières aux cultures étrangères, comme le fît le Japon pendant la période du Sakoku (de 1641 à 1853). Bien au contraire, les rois ont même participé pleinement à l’implantation de certaines communautés, comme ce fût le cas pour les catholiques dès le XVIIème siècle.

Sans aucun doute, l’une des constructions les plus remarquables dans Bangkok témoignant de cette présence est l’église de Kalawar. Ce n’est pas une bâtisse immense, mais pour autant, elle mérite le détour tant pour découvrir son cadre que pour son architecture intérieure et extérieure.

L’église de Kalawar se trouve dans le quartier Silom, on la remarque la plupart du temps quand on prend le bateau sur la Chao Phraya. Plutôt discrète au milieu de la gangue d’immeubles qui l’entoure, elle prend, le soir au soleil couchant, des couleurs pastel qui font ressortir tout son style néo-gothique. A l’origine, ce lieu de culte était beaucoup plus humble et plus modeste puisqu’il s’agissait d’une simple église tout en bois. Le terrain avait été donné par le roi Rama I, en 1786, à la communauté portugaise pour son aide lors du conflit avec les birmans. Le premier édifice, l’église de Kalawario, fit place au bâtiment actuel aux alentours de 1870. Une période qui vit l’arrivée de la congrégation catholique française qui s’investit pleinement dans l’édification du nouveau bâtiment baptisé église de Kalawar.

L’intérieur de l’église surprend par la qualité des vitraux et la ferronnerie comme en témoigne plusieurs escaliers en colimaçon. Les peintures des plafonds, l’iconographie non rien esthétiquement de nouveau, mais l’ensemble est finement dosé et donne une atmosphère toute singulière. On appréciera particulièrement les bénitiers qui sont un mélange savant d’adaptation de statues et de bols donnant à l’ensemble un côté rococo voire kitsch …

Peu de gens la visite et pourtant, elle peut faire partie d’une petite escale lors d’une ballade sur la Chao Phraya notamment pour le coucher de soleil ou tout simplement pour la curiosité et la découverte d’une construction aux influences européennes.

Informations pour visiter l’Eglise du Calvaire/Kalawar Church/Hly Rosary Church :

  • L’église est ouverte tous les jours, attention cependant aux horaires des offices.
  • Elle se situe sur la Soi Wanit 2, à 2 pas du complexe River City, du Sheraton et de l’ambassade du Portugal (Charouen Krung Road, Soi 30).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.