Bangkok, le musée Kamthieng House

Pour beaucoup aller dans le quartier d’Asok de Bangkok signifie obligatoirement se rendre au centre commercial Terminal 21. Or il y a juste à côté de ce temple de la consommation, un charmant musée ignoré par le grand public, The Kamthieng House Museum.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petit musée en taille, mais d’une sérénité des plus appréciables dans ce quartier bruyant et grouillant. A 25 mètres de la sortie du MRT Sukhumvit – sortie 1 donnant sur la Sukhumvit 21 road, se devine de petites bâtisses en bois derrière une palissade de béton.

Ce musée se résume en fait à 3 petites maisonnettes traditionnelles en tek. La construction d’une grande finesse montre tout le savoir-faire d’un art architectural qui prédominait il y a encore quelques décennies dans les campagnes éloignées des grands centres urbains.

l’art du quotidien

Nous sommes loin des palais et autres bâtiments somptueux habités par la noblesse ou les personnages importants de la vie siamoise. Non, ici c’est le mode de vie et l’habitation des classes sociales bien plus modeste qui y sont représentés. Pas de tape à l’œil, tout est ici équilibre et simplicité, pas de grande décoration dorée ou travaillé par les plus grands artisans, juste du patrimoine ordinaire et pourtant pas si ordinaire que ça ! En effet, la construction en tek, révèle surtout tout le caractère sacré de telle construction, rien n’est fait au hasard et suit, au contraire, une pratique du bâtit tout autant dictée par la tradition séculaire que par les impératifs environnementaux.

Art et simplicité

La Kamthieng House rend hommage à l’art de vivre, à l’art du quotidien de ces petits gens qui ont participé grandement au patrimoine traditionnel thaïlandais. On fait rapidement le tour du musée, les artefacts et autres pièces de la vie courante ne sont pas si nombreuses, mais largement suffisantes pour vous plonger dans cette vie traditionnelle mais disparue. Ainsi, au rez-de-chaussée sont présentées quelques pièces artisanales telles que des lots de paniers de pêche, un métier à tisser la soie, mais aussi de nombreux artefacts montrant l’importance du surnaturel dans le quotidien de cette population. Ici, on peut apprécier la démarche pédagogique du musée en présentant un petit film (dessin animé fort sympathique qui plaira tout autant au grand qu’au petit) qui résume parfaitement l’importance du sacrée dans le quotidien.

A l’étage, on trouve une grande terrasse donnant tout à la fois sur la pièce principale, le lieu de vie – où l’on peut voir un lit, un métier à tisser, un petit temple consacré aux dieux, etc. mais aussi quelques talismans et autres éléments sacrés – et une cuisine contenant des jarres et les indispensables ustensiles pour la préparation des plats. Enfin, on accède par une petite passerelle à l’espace consacrée au stockage du riz.

En moins d’une heure, on fait le tour de ce musée, mais une heure agréable où vous ne croiserez aucun touriste et pourtant il s’agit là d’un beau lieu retraçant admirablement la vie traditionnelle thaïlandaise.

Informations pratiques

  •  Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 17h00. Entrée/donation 100 bahts
  • Adresse : The Siam Society, 131 Soi Asoke, Sukhumvit 21 RD, Bgk 10110

Voir la petite vidéo sur : Bangkok, le musée Kamthieng House

Enregistrer

Tagged under

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!