Bangkok insolite, le Building Robot

  Bangkok insolite, le Building Robot

A l’heure où certaines villes d’Europe sont prises de tergiversations concernant des projets de grandes tours ou, tout simplement, de constructions novatrices, le Building Robot nous rappelle que l’architecture peut être ludique et audacieuse.

C’est en 1986 que le projet, un peu fou, de Sumet Jumsai Na Ayudhaya sort de terre, bien avant l’implantation du Skytrain et des gratte-ciels tout le long de la Sathorn road. Le bâtiment, haut de 83 mètres, représentant 20 étages, est maintenant entouré de constructions bien plus impressionnantes en taille mais pas en créativités.

L’histoire du Building Robot est, comme souvent dans les projets sortant de l’ordinaire, le résultat d’un heureux hasard. Alors que Sumet Jumsai travaillait dans son atelier, l’arrivée de son fils et surtout du jouet favoris de son fils ont influencé remarquablement l’inspiration de l’architecte. Le petit robot japonais allait donner toutes les lignes directrices du futur bâtiment. La tête du robot serait l’étage des décisions, celle des cerveaux de l’entreprise, les yeux seraient des fenêtres – de plus de 6 mètres de circonférence – ouvertes tel un belvédère sur la ville. Tous les appendices du robot allaient être utilisés : sur les côtés des écrous faisant office de fenêtres et pour accentuer le tout, des antennes, aussi esthétiques que pratiques, donnèrent à l’ensemble toutes les caractéristiques d’un robot. Les plans séduisirent et le projet vu le jour !

Mais le Building Robot n’est pas seulement un projet divertissant, comme le rappelle Sumet Jumsai, il matérialise aussi ce lien de plus en plus étroit entre l’homme et la machine, l’homme et la technologie. Une vision futuriste qui a été reconnue comme l’une des 50 constructions les plus originales du XXème siècle par le Musée d’Art Contemporain de Los Angeles.

Aujourd’hui, on doit reconnaître que le Building Robot (proche en certains points des ennemis jurés du Doctor Who, les Daleks) se voit peu dans la jungle urbaine de Sathorn. Mais comme le montre le petit documentaire ci-dessous, il était bien plus impressionnant quand il trônait seul sur le quartier. On imagine alors les discussions animées qu’il y a dû avoir sur ce robot dominant tout, mais de fait, cela n’a pas été un frein aux projets qui ont suivi… Bien au contraire, il a participé à un élan créatif concrétisé dans des bâtisses et autres gratte-ciels donnant à Bangkok la modernité qu’on lui connaît.

Le Building Robot se trouve sur Sathorn Road, à l’intersection de la Soi 9.

Bangkok insolite, le Building Robot

Tagged under

1 Comment

  1. Claire Reply

    Pour ceux qui connaissent Bangkok et plus particulièrement Sathorn, la configuration architecturale du quartier a en effet bien changé ! Le Robot Building est perdu dans la masse à présent ! Article bien sympathique, merci la team !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.