Bangkok découverte : History Hut Charoen Chai Community

Au cœur de Chinatown se trouve un mini-musée, History Hut – Charoen Chai Community, hors-temps regroupant des témoignages d’une communauté chinoise en suspens…

La parole des Derniers

 History Hut – Charoen Chai Community est à part. En plein cœur de Chinatown, dans une petite venelle où se tassent commerces et habitations. Il jouxte les nouveaux bâtiments du métro. Le quartier est en pleine mutation. Les architectes et responsables politiques voient dans ce périmètre tout un espace à conquérir. La promiscuité du lieu, agencement des immeubles, la vieillesse des bâtisses sont autant d’arguments pour la démolition prochaine de ce bout de quartier. Pourtant, dans les différents projets annoncés, aucun ne se soucie du passé et de l’histoire de la communauté chinoise qui vit ici depuis des siècles.

Leur histoire est riche et, avec le temps de plus en plus, inaudible. Le mini-musée est en quelque sorte leur étendard. Le moyen désuet de montrer quelque chose, de sensibiliser les visiteurs à cette communauté fondée à l’origine par des hommes et des femmes spécialisés dans un art qui disparaît lui aussi, celui de l’art du papier chinois et du pliage.

Les différentes confections de papier font partie des offrandes que les fidèles apportent aux temples et brûlent.  Ce travail manuel est maintenant réalisé par des machines. La production est bien plus rapide et bien plus hétéroclite. Si le métier a évolué, leur habitation risque fort de disparaître et leur histoire aussi. Cette petite communauté a donc eu l’idée d’ouvrir un espace pour faire témoignage.

Un mini-musée bouffé par les années

Ainsi au History Hut – Charoen Chai Community, on peut découvrir pêle-mêle objets du quotidien et surtout plusieurs éléments – dont deux superbes tenues – de théâtre itinérant chinois. Là aussi un art qui se meurt, un art qui ne correspond plus aux normes modernes et qui pourtant recèle une richesse patrimoniale immense.

A découvrir : Le théâtre itinérant chinois en Thaïlande

Le musée se trouve un peu avec chance. Même si la rue est facile à trouver, le musée se confond avec une simple entrée d’une habitation. Les battants de la porte sont ouverts en grand. La lumière n’est pas vive, la pénombre semble protéger le lieu et fait office de gardien. Personne à l’accueil, personne à l’étage. Le musée se visite seul en toute quiétude.

Sur la gauche de l’entrée, un escalier permet d’accéder au seul et unique étage de la bâtisse. Tout est fragile, tout est poussière et semble tenir sans doute grâce à la bienveillance des esprits de la communauté.

Au-delà de la simple pièce principale, on peut sortir et découvrir la soi sous un nouvel angle : au-dessus des bâches. On découvre une ruelle faite de vieilles bâtisses, elles aussi bouffée par le temps et l’humidité, mais d’un charme désuet qui ne laisse pas insensible face aux funestes projets de réaménagement qui s’annoncent.

Infos pratiques :

History Hut – Charoen Chai Community se trouve sur Charoen Chai 2 non loin du Wat Mangkon Kamalawat.

 

 

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.