Bangkok Folk’s Museum ou la maison à 60 euros

A quoi ressemblait la maison d’une famille aisée dans les années 30-40 ? Comment allier une construction traditionnelle et une modernité qui frappe à la porte ? Comment est-elle aménagée ? Et surtout comment valoriser sa réussite sans provoquer la convoitise et la jalousie de la famille royale ?

Bangkok Folk’s Museum ou la maison à 60 euros

En fait, le Bangkok Folk’s Museum répond un peu indirectement à ces questions. Il ne s’agit pas d’un musée où l’on présente un ensemble de biens, d’articles divers voulant retracer dans un folklore suranné ce qu’était la vie des gens au siècle précédent. Nous sommes un peu avec le Bangkok Folk’s Museum dans l’opposé du musée ethnographique. Il n’y a pas de vielles étagères poussiéreuses. Ici on rentre dans la vie d’une personne, chez elle, dans son quotidien, dans ses affaires, dans sa maison.

La maison appartenait à la famille Archan Waraporn. Construite en 1937, elle est dans le pur style Panya (terme s’appliquant uniquement à un style de maisons thaïes). Pour la construire, il a fallu un budget de 2 400…. Bahts oui, oui soit 60 Euros ! Le résultat est plus que probant ! 3 bâtiments et un jardin constituent le Bangkok Folk’s Museum.

Le premier, la maison centrale, regroupe les pièces habituelles que l’on peut trouver dans les habitations modernes : au rez-de-chaussée, un salon, une cuisine, des toilettes d’époque et une bibliothèque. A l’étage 2 chambres et un petit cabinet de toilette, avec un charmant escalier y conduisant. La maison en tek offre de belles surfaces qui sont mis en valeur par un plancher en tek patiné par les années. L’ameublement est totalement années 30, complètement vintage. C’est un retour dans le passé.

La maison se poursuit sous une véranda toujours dans le style Panya. On peut de là profiter de la vue du jardin et de l’ombrage des arbres.

Le second bâtiment a eu différentes utilisations. Est actuellement privilégiée la période pendant laquelle (les années 30) vivait le docteur Francis Christian. On peut y découvrir à l’étage différents objets de son laboratoire, mais aussi sa chambre. Le rez-de-chaussée sert actuellement de lieu d’exposition. On peut voir différentes peintures réalisées pendant des ateliers pour les enfants.

Enfin dans le troisième immeuble est présenté un ensemble d’objets usuels des années 30 et des photographies de Bangkok.

La maison dans son ensemble est charmante. Les propriétaires ont dû prendre en compte un paramètre important, ne pas être trop ostentatoire. En effet, dans une monarchie, pour les catégories sociales qui ont réussi, on se doit d’être discret. Il ne faut pas montrer ou afficher sa réussite à travers des constructions trop visibles qui risqueraient d’amener les jalousies ou les convoitises. La sobriété est alors de mise, mais avec les années, la sobriété est devenue subtilité.

Informations

  • Entrée 80 bahts. Gratuit avec le Pass Musée.
  • Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h00 à 16h00
  • 273, Soi Charouenkrung Road, Bangrak, Bangkok
  • Chargement
    Centrer
    Circulation
    A vélo
    Transports

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enregistrer

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!