Bangkok découverte, le Wat Indharavihan

Le Wat Indharavihan (en Thai: วัดอินทรวิหาร) fait partie de la longue liste des temples à découvrir. Ce dernier mérite vraiment le détour. En effet, il possède dans son enceinte une statue de Bouddha qui, de par sa taille, peut impressionner quelques voyageurs.

Haute de 32 mètres, large de 10 mètres, c’est la seule représentation d’un bouddha debout dans les environs. Nommé aussi Luang Pho To, ce mastodonte est entièrement décoré de mosaïques de verre et d’or. Si aujourd’hui, la statue présente un visage uniforme, il faut savoir qu’il fallut presque 60 ans pour arriver à la recouvrir entièrement. Petit à petit les dons des fidèles ont permis de venir à bout de ce projet hors norme. Ce dévouement traduit aussi la sacralité du lieu. La statue et plus précisément le chignon renfermerait une relique du Bouddha.

Au-delà de la statue du Bouddha debout, le Wat Indharavihan abrite d’autres constructions qui peuvent intéresser le plus grand nombre. En effet le Wat Indharavihan n’est pas un wat « musée » où l’on vient pour admirer tel ou tel objet. Le Wat Indharavihan est un lieu consacré où se succèdent toute la journée les fidèles. C’est un lieu de mémoire et de recueillement. A l’arrière de la statue, on trouve une coursive où sont disposées des urnes funéraires en grand nombre. Les chats y jouent, s’y prélassent, mais cela n’empêche pas la solennité du lieu. Les familles y viennent pour honorer leurs anciens.

D’autres fidèles accordent, également, au Wat Indharavihan le pouvoir de guérison ou d’exaucer des vœux. Prières, dons divers, collages de feuilles d’or, achats de tuiles (pour rénover ou couvrir les futurs bâtiments), etc. sont réalisés quotidiennement afin de s’attirer les bonnes grâces du saint protecteur ou des anciens.

La sacralité du lieu est également renforcée par la présence, non loin du temple principal, d’un autre temple mais cette fois chinois. Les deux se jouxtent se partagent la dévotion entière des fidèles. L’architecture diffère, les représentations et les couleurs changent mais la ferveur demeure.

informations

  • Le temple est ouvert tous les jours et l’entrée est gratuite.
  • Pour se rendre au Wat Indharavihan : Soi Thewet 2, Bang Khun Phrom, Phra Nakhon, Bangkok 10200, Thaïlande

Pour ceux et celles qui sont dans le quartier de Khao San Road, le temple n’est pas très éloigné et l’on peut y aller sans problème à pied. Il suffit de prendre à droite en sortant de Khao Sand Road sur Chakkra Phong Road et de marcher 15 à 20 mn. Puis prendre à nouveau à droite sur la Soi Thevet (juste avant un pont routier).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.