Ballade autour des Wat – épisode 5 – Le Wat Suthat

Le Wat Suthat est l’un des plus beaux temples de Bangkok. Il fait partie des 6 temples royaux de Thaïlande. On en trouve trois à Bangkok

Le Wat Suthat est l’un des plus beaux temples de Bangkok. Il fait partie des 6 temples royaux de Thaïlande. On en trouve trois à Bangkok : le magnifique Wat Arun , le poétique Wat Pho, et l’emblématique Wat Mahathat. Les deux autres sont respectivement à Nakon Pathom avec le gigantesque Wat Pra Pathon Chedi et à Saraburi (140 km au nord de Bangkok) pour le Wat Phra Phuthabat.

Histoire du Wat

Les travaux d’édification du Wat Suthat commencèrent en 1807 et s’achevèrent 40 ans plus tard. Le temple est imposant avec plusieurs salles dont la plus grande salle d’ordination, viharn, de la Cité des Anges. Ce bâtiment est  le lieu de prières quotidien pour des dizaines de bonzes. Leurs chants diphoniques prennent alors une résonance toute particulière dans cette enceinte. Enivrante pour certains, énervante pour d’autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A côté de la salle d’ordination, se trouve la chapelle principale. On y peut voir à l’intérieur une imposante statue de Bouddha faisant plus de 8 mètres de haut. Mais l’essentiel n’est pas là. Il se trouve au mur. Les fresques sont d’un grand raffinement, riches d’histoires où des figures bouddhistes croisent des êtres mythologiques. Il faut les observer attentivement pour découvrir la vie de Siddhârta. Les couleurs pastel, l’enduit, le mélange des matières donnent un aspect très solennel à cette chapelle.

Déjà quand on franchit les portes du Wat Sutha pour se diriger vers le cœur du Wat, on comprend que le lieu est d’un rang singulier. On passe par un cloître qui a de tout son long, des statues de bouddha. Noires, blanches, dorées, certaines avec seulement les yeux peints, d’autres entretenues et certaines étrangement poussiéreuses, elles sont pourtant harmonieuses. En fait, il y a tout une homogénéité de l’espace, un équilibre entre les lignes droites de cette cours carrées qui est contrebalancée par l’entortillement des branches de vieux bonsaïs placés judicieusement.

A l’entrée du Wat, se trouve l’immense balançoire, Sao Ching-Cha, vieille de 200 ans

Infos pratiquesBallade autour des Wat – épisode 5 – Le Wat Suthat

  • Entrée payante 20 bahts.
  • Ouvert de 08h30 à 21h00.

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Enregistrer

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.