Balade autour du Wat Khun Chan – épisode 19

Fortement plébiscitées voici le retour de nos balades autour des Wat. Pour cet épisode, nous allons à la découverte d’un lieu bien particulier le Wat Khun Chan.

Balade autour du Wat Khun Chan – épisode 19

Le Wat Khun Chan est loin d’être le lieu de culte le plus connu de Bangkok et pourtant c’est vraiment un lieu à voir. Pour son histoire, son emplacement, ses édifices, il fait partie de ces lieux qui sont de vraies petites surprises quand on se laisse porter par les hasards d’une balade ou les hasards de ses envies de pérégrination.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Histoire d’un Wat, histoire d’un homme

L’histoire de l’édification est comme souvent liée à un destin, à un personnage devenu héraut de par ses valeurs au combat. En effet, Phraya Maha Ammat (POM) était le second fils de Luang Phitphitsombat qui était un loyal serviteur des Rois Rama I et Rama II. Suite à la révolte en 1826 de belligérants laotiens non loin de Vientiane, POM leva une armée pour aller mâter la révolte.

Il montra une habilité et une ruse rare qui le firent gagner facilement la bataille. Il revint avec un grand nombre de prisonniers, main d’œuvre maintenant dévouée au Royaume. Fortune faite, il se lança en 1827, dans la construction du temple en l’honneur de Bouddha et de la clémence des dieux pour sa réussite.  Il le nomma Wat Khun Chan.

Cependant, quelques années après son décès, le temple se détériora rapidement. Sa fille ordonna une réhabilitation et le renomma Wat Wararamatthayaphanthasararama. Mais (heureusement pour nous), les habitants le nomme toujours le Wat Khun Chan.

Balade autour du Wat Khun Chan – épisode 19

Un lieu où l’on passe et pourtant…

Le plus surprenant est que nombre de personnes/touristes passent non loin du Wat Khun Cham et ne semblent pas le voir. Il faut dire que la plupart des touristes sont abord d’un longtail et semblent complètement pris par le spectacle qui se déroule tout autour d’eux. Dommage pour eux, tant mieux pour ceux qui prennent le temps. Du coup, il n’y a pas de touristes mais surtout des locaux. En effet, le temple est un lieu de vie pour la communauté. Il est un centre de recueillement important pour le quartier de Thomburi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Wat et ses statues hors-normes

Le lieu est très spectaculaire. Le bâtiment central est une construction ou un montage unique. A la base se trouve une statue de Rahu ou le Démon Noir en train de manger la lune. Large, recouvert par de minuscules papiers d’or, il impose sa puissance et sa voracité : Rahu serait à l’origine des éclipses.

Au-dessus de lui, 3 énormes éléphants blancs, le dieu Erawan. Tout immaculés, ils représentent la puissance, la base de toute élévation. On s’aperçoit également qu’ils sont en pleine érection. Symbole de la fécondité, ils sont ceux qui donnent vie. On fait alors le lien avec d’un côté la lune et de l’autre le sexe apparent, nous sommes dans le cycle de la vie, le cycle agraire, le cycle du riz et des récoltes.

Enfin au-dessus, Bouddha dans toute sa majesté et sa béatitude. Prenant appuie sur Erawan, il s’élève et domine  toutes les vicissitudes du monde.

Sur le côté, des statues de différentes divinités ou personnages mythiques. Derrière elles, des stupas magnifiques qui accentuent l’effet grandiose du site. Un bel Ubisoft se trouve en face de ce bâtiment, il est souvent fermé. Deux autres lieux de prières sont également disposés autour d’une statue d’un Bouddha couché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout autour du Wat Khun Chan

Longeant le canal ou khlong Phasricharoen, tout un quartier se dessine. Riche en surprises. Pour s’en rendre compte, il suffit de juste d’emprunter le petit pont enjambant le khlong. Maisons en bois, traditionnelles, ruelles, l’atmosphère n’est que tranquillité. Juste à 50 mètres du temple, on tombe sur un petit bijou de maison-bibliothèque. Tout en bois, sur pilotis, au-dessus d’un petit bassin d’eau où se battent d’énormes carpes. Cette bibliothèque traditionnelle est une archive à elle seule. Seuls quelques initiés peuvent y pénétrer et on ne peut que les jalouser.

Enfin, plusieurs ruelles partent de la petite place pour se diviser à un méandre de soi qui invite à la découverte et à un autre épisode.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment s’y rendre

 Deux possibilités pour se rendre au Wat Khun Chan :

  • Pour ceux et celles qui font un tour dans les khlong en longtail, il suffit de le dire à votre pilote avant de partir… l’arrêt sera sans doute bref !
  • Par la route et par le BTS. Descendre à a station Wutakat. Prendre la sortie 4 (tout au fond). Soit prendre un taxi (40 bahts), soit une moto-taxi, soit à pied 15 mn. Passez sous le pont, prendre à gauche sur le boulevard (demander la direction) vers Thoet Thai 28 (Soi Wat Khun Chan).

Balade autour du Wat Khun Chan – épisode 19

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!